Je constate, aujourd'hui même, que la FNAC de Dijon vends des ordinateurs avec logiciels préinstallés sans aucune information et sans aucune possibilité de les dissocier.

Le Ministre des PME, du commerce, de l'artisanat, des professions libérales et de la consommation affirme de façon clair que cette pratique est ILLÉGALE (1).

Étant lésé par cette pratique interdite, je me permet de vous posez cette question :

Quand allez-vous constatez ces infractions grave au code de la consommation et quand allez-vous intervenir pour rétablir des relations marchandes légales ?

Cordialement

  1. * REPONSE MINISTERIELLE n° 57099 du 8 mars 2005* publiée au JOANQ le 8 mars 2005, p.2544 : http://www.foruminternet.org/documents/rapports_avis/lire.phtml?id=885