Encore pire que le flicage généralisé, le problème de la vie privée, la non présomption d'innocence, l'impossible contradictoire, l'inefficacité prévisible de la loi, la non rémunération des artistes, ...

Une nouvelle conséquence, la pire de toute, vient de voir jour.

Il aurait été plus facile de convaincre du danger de cette loi si nous avions su avant !

Voilà ce qu'affirme Doc Gynéco :

"Maintenant que la loi est votée, il envisage un nouvel album"

Mon dieu ...

http://www.leblogtvnews.com/article-31871383.html