Comme indiqué dans un précédent poste (1), une règle Gaspacho est d'abord un intitulé.

Mais évidement, ce n'est pas que cela.

Les niveaux de règles

Il existe déjà deux niveaux de règles différentes :

  • les règles dites "machines", appliquées au démarrage de la machine quelque soit l'utilisateur s'y connectant ;
  • les règles dites "utilisateurs" qui concernent un utilisateur particulier ou un groupe d'utilisateurs. Elles sont appliquées au démarrage de la session.

Par exemple :

  1. "Autoriser l'arrêt de la machine depuis la fenêtre d'ouverture de session" est une règle machine ;
  2. "Configuration du proxy" est une règle utilisateur.

Les types

Les types de règle

Une fois que le niveau de règle est défini (machine ou utilisateur), il faut choisir son type.

Les types possible sont composés de deux catégories :

  • sans valeur : "boolean"
  • avec valeur : "unicode" (un texte libre), "integer" (un chiffre), "enum" (une liste de choix prédéfinies) et "list" (une liste de choix libres).

Les types sans valeurs sont les plus simple. Par exemple cette règle n'attend aucune valeur particulière :

"Vérifier que Firefox est le navigateur par défaut"

Alors que celle-ci attend une adresse IP :

"Configuration du serveur proxy manuelle"

Il existe un autre type ("multi") qui permet de mêler plusieurs types. Je n'entrerais pas dans les détails dans ce billet.

Il s'agit bien de définir ici le type de la règle (et uniquement de la règle).

Les types de variables

Le type de la règle n'agit en rien sur les types des variables associées à la règle.

Par exemple, la configuration du proxy (type unicode) sous GNOME configure trois variables de types différents :

  1. /system/http_proxy/use_http_proxy de type boolean ;
  2. /system/http_proxy/host de type unicode ;
  3. /system/http_proxy/port de type integer.

Les valeurs

Valeurs par défaut des règles

Chaque règle avec valeur peut contenir une valeur par défaut. Celle-ci sera proposée à l'activation de la règle. Si cette valeur ne lui convient pas, il aura bien évidement le loisir de la modifier.

Les valeurs "activées" et "désactivées" des variables

Je présenterais en temps voulu la notion de "activé" et "désactivé" d'une variable. Il faut juste savoir que l'on peut associer une valeur fixe à une variable.

Par exemple, lors de l'activation du proxy sous GNOME, la variable "/system/http_proxy/use_http_proxy" aura comme valeur "True". L'utilisateur n'interagit pas directement sur cette valeur.

En cas de règle avec valeur, il est possible qu'une variable ne récupère par la valeur défini par l'utilisateur (comme le montre l'exemple juste avant). Si la variable doit récupérer la valeur, il suffit de ne pas spécifier de valeur pour la variable en question.

  1. http://gnunux.info/dotclear2/index.php?post/2010/09/17/Les-regles-dans-Gaspacho